L’infrathérapie VITAL Dôme

Dans le VITAL Dôme, le corps est réchauffé directement par la chaleur du rayonnement sans augmenter la température ambiante. Les infrarouges longs traversent la peau jusqu’à 4 cm de profondeur, le réchauffement se produit au cœur du tissu musculaire provoquant ainsi une sudation importante identique à celle générée lors d’un effort physique soutenu.

Favorise la régénération des cellules,

Cette sudation permet d’évacuer les toxines et de brûler un nombre important de calories sans effort.

Les effets sur la santé de ce puissant outil de détoxification du corps dépassent largement le simple soulagement du stress, de fatigue et des douleurs chroniques.

Cette technologie représente une véritable révolution pour la détoxification du corps humain quotidiennement agressé par des milliers d’agents polluants.

La température se maintient entre 37°C et 80°C, contrairement aux saunas conventionnels à vapeur dont les pointes de chaleur peuvent atteindre les 110°C. Idéal pour les personnes qui supportent mal la chaleur, le sauna infrarouge thérapeutique ne présente aucun des inconvénients et des contre-indications des saunas traditionnels.

« L’élévation de la température corporelle est la clé pour restaurer la santé »

Dr Marcio Bontempo


Différents types de saunas

Convection :

Sauna SCANDIVANE :

  • Air ambiant chauffé à 90°C/110°C
  • Pratique assise
  • Pratique collective
  • Sensation d’étouffement dû à la chaleur, difficulté à respirer
  • Fatigue
  • Transpiration par les glandes sudoripares
  • Inhalation des toxines
  • Tire sur les glandes surrénales

Existant depuis 3.000 av.J-C

Infrarouge :

Sauna Infrarouge :

  • Corps chauffé en partie par les infrarouges
  • Pratique assise
  • Pratique collective
  • Petites plaques Infrarouges longs peu puissantes
  • Tête à l’intérieur
  • Toxines inhalées

Existant depuis 1960

VITAL DÔME :

  • Corps chauffé à 360° par les plaques carbones
  • Pratique allongée
  • Pratique individuelle
  • Tête à l’extérieur
  • Régulation de la température
  • Transpiration des glandes sudoripares et sébacées
  • Supporté par les claustrophobes

Existant depuis 2013