En cette période de l'année, certains de nous se sentent à bout de force. Epuisé(e)s, déprimé(e)s, débordé(e)s, autour de nous on rencontre très facilement des personnes irritables depuis que l'automne s'est installée. On est pressé par le temps, des nuits trop courtes, un réveil qui sonne trop tôt. On aimerait rester encore quelques minutes au lit avant d'aller travailler. On attend avec hâte les jours de repos pour récupérer. Et l'on se sent oppressé car finalement fatigué(e)s, le temps nous manque pour effectuer nos tâches quotidiennes. On tombe alors dans la proscratinisation, et on remet tout au lendemain.
Difficultés pour s’endormir… grand besoin de sommeil …pourquoi ? Plusieurs faits sont les causes d’un dérèglement de notre […]
C’est le mois de juillet, Quelle chance ! Les températures sont agréables et nos journées sont […]