Publié le Laisser un commentaire

Candy Crush et l’illusion de la compétence

 

Une vidéo très intéressante sur nos réactions face aux applications « Jeu » ici Candy Crush

 

Pourquoi nous sommes si addict(e)s aux applications « jeu », parce que cela répond à nos attentes et aide à la sécrétion de la Dopamine.

Publié le Laisser un commentaire

L’impact de l’alimentation sur notre cerveau

Pour ceux qui ont du temps devant eux, vous pouvez regarder l’émission , la durée est de 53 minutes.

Voici les conséquences de la malbouffe sur notre cerveau, sur le développement de nos enfants, l’impact sur le vieillissement. Des recherches nouvelles, prouvent que notre alimentation peut influencer nos troubles d’humeurs. Conclusions du Professeur JACKA sont à prendre en compte : OMEGA 3, à partir de la conception humaine et éviter les carences.  La composition d’un repas peut modifier nos prise de décissions. 

Nos habitudes alimentaires créent un déséquilibre sur notre santé physique et psychique.  On parle de réactions inflammatoires au niveau des neurones par une alimentation riche en graisse et en sucre qui engendraient  des pertes de mémoires.  Le rôle des bactéries intestinales et nos neurones : le microbiote ont autant d’importance.

Publié le Laisser un commentaire

Facebook et nos émotions,

 

Une vidéo d’ARTE sur le géantissime FACEBOOK et son intéraction sur nos émotions et nos sécrétions de DOPAMINE.

Tout est bien calculé pour nous rendre addict(e)s aux réseaux sociaux. Pourquoi, nous passons tellement de temps face à nos écrans car tout répond à notre besoin : la sociabilité.

Publié le Laisser un commentaire

Twitter, l’application anxiogène

Et on fait comment pour suivre autant de tweets ?

Anxiogène, cette application, le saviez-vous ? On se pose des questions de nos jours :  pourquoi tant de stress, tant d’angoisses ?  Twitter comme toutes autres applications joue avec nos émotions. Et bien voilà les impacts des réseaux sociaux sur notre cerveau. Dopamine, une série de vidéos actuellement diffusées sur ARTE.

Publié le Laisser un commentaire

L’éclairage, prendre conscience …

Omniprésente dans notre quotidien, la lumière  est émise lors l’utilisation de nos écrans, est présente dans l’éclairage LED (Light Emitting Diodes) domestique ou public . Vue, sommeil, cerveau sont impactés à l’exposition de la lumière artificielle. Les méfaits des éclairages LED sont de nouveau pointés du doigt par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses). Nos sources lumineuses peuvent aussi se montrer instables.
En faisant le choix de nous équiper du système Sensora®, SevySo a pris conscience  des impacts néfastes à force  d’être soumis à ce type d’ éclairage. Les séances proposées par le centre harmonisent et rééquilibrent notre cerveau et notre vision, avec une lumière pure et réfléchie.

Sensortech Fournisseur du Sensora® a créé le LightBee© est un convertisseur lumière. Il détecte instantanément si une source lumineuse est propre et stable, ou si elle scintille.

 

Le Centre SevySo a vérifié son éclairage pour vous fournir un environnement apaisant.
  • Qu’est-ce que le bruit lumineux ?

Le « bruit lumineux » est un scintillement ou un vacillement de la brillance d’une source lumineuse. Les sources lumineuses artificielles émettant une lumière parfaitement stable sont très rares, même si l’on ne s’en rend pas compte, car elles scintillent à une vitesse ou fréquence trop rapide pour être perçue par notre système visuel (au-delà de 50 à 70 Hz). 
  • Pourquoi le bruit lumineux est-il important ? 

Même invisible à l’œil nu, le scintillement lumineux peut avoir des effets néfastes sur notre système nerveux, plus ou moins graves selon les individus.  Chez certaines personnes sensibles, un scintillement même faible peut provoquer des migraines, mauxde têtes et tensions visuelles. Pour les autres, il s’ajoute au stressenvironnemental général, contribuant potentiellement, à la longue, à diverses pathologies chroniques.
  •  Comment peut-on réduire le bruit lumineux dans notre environnement ?

Un organisme de réglementation de l’industrie, la IEEE, recommande de minimiser tout scintillement ayant une fréquence inférieure à 3 000 Hz, une nouvelle norme beaucoup plus astreignante que les précédentes.*
À l’heure actuelle, le niveau de scintillement des sources lumineuses commerciales n’est toujours pas réglementé et les fabricants ne le mentionnent pas dans leurs spécifications. La seule façon d’évaluer le niveau de scintillement d’une ampoule DEL consiste à utiliser un détecteur comme le LightBee. Vous constaterez que différentes ampoules peuvent émettre des niveaux de scintillement allant de négligeables à extrêmes.

  • Vérifiez toutes les ampoules que vous achetez pour la maison et le bureau. Évitez les DEL et autres ampoules générant un bruit lumineux excessif.
  • Evitez d’utiliser un variateur de lumière avec les ampoules DEL. Vous découvrirez que même les variateurs conçus spécifiquement pour les DEL génèrent habituellement beaucoup de scintillement.

* Recommended Practice for Modulating Current in High-Brightness LEDs for Mitigating Health Risks to Viewers, Institute of Electrical Engineers and Electronics Std 1789 (2015).

• La lumière bleue, c’est quoi ?

C’est un type de lumière riche en longueurs d’onde courtes, dite « riche en bleu« . Elle donne un éclairage plus intense que les lampes classiques – comme les lampes à incandescence aujourd’hui interdites. Chère à l’achat mais très économique sur la durée car peu énergivore, elle est aujourd’hui présente dans tous les foyers et est utilisée pour l’éclairage public.

Depuis plusieurs années, de nombreuses études montrent une incidence de cette lumière bleue sur la santé et l’environnement. Neuf ans après son premier rapport, la nouvelle analyse menée par l’Anses, l’Agence nationale de sécurité sanitaire, confirme la « toxicité de la lumière bleue » sur la rétine.

infographie.jpg

• Une lumière bleue néfaste pour la vue et le sommeil

Si la plupart des ampoules LED achetées dans le commerce et utilisées pour un usage domestique ne sont pas dangereuses (elles sont sans risque quel que soit le temps d’exposition), certaines qui font partie de la catégorie de risque 2 (risque supérieur si l’ exposition maximale est supérieure à 100 secondes) posent problème en cas d’exposition violente ou prolongée. Leur lumière bleue agit en effet sur la rétine et peut conduire à une baisse de la vue. Cette lumière a des effets phototoxiques c’est-à-dire qu’elle agit sur les tissus oculaires de la rétine et peut les dégrader. L’accumulation de lumière bleue peut ainsi accélérer le vieillissement rétinien et entraîner une « augmentation des risques de survenue d’une dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) », une maladie qui touche plus d’un million de personnes en France.

Certains éclairages LED trop riches en bleu peuvent être plus dangereux que d’autres pour la vue. C’est le cas des phares de voiture mais aussi des objets de notre quotidien comme les guirlandes décoratives, certains jouets ou certaines lampes torches.

• Un sommeil perturbé

Smartphone, tablette, ordinateur… L’Anses alerte aussi sur les incidences de la lumière bleue émise par ces nouvelles technologies préjudiciables à la qualité de notre sommeil, relayant ainsi les inquiétudes des spécialistes. Une exposition même faible, le soir ou la nuit, à cette lumière bleue perturbe nos rythmes biologiques car elle empêche en effet la production de mélatonine, « l’hormone du sommeil », notamment chez les plus jeunes dont la rétine est plus fragile. Mais elle a aussi des « effets potentiels » sur les femmes enceintes, les seniors ainsi que les personnes travaillant la nuit. Avec à la clé des risques accrus de maladies chroniques comme le diabète mais aussi de pathologies cardiovasculaires et de cancers.

Pour terminer, l’Anses rappelle que cette pollution lumineuse malmène aussi le règne animal et végétal. C’est un risque supplémentaire d’atteinte à la biodiversité mondiale.

• Que faire selon l’Anses?

– Privilégiez à la maison des  éclairages à LED de type « blanc chaud », dont la température de couleur est inférieure à 3 000 K (basse température de couleur). Similaires aux anciens éclairages, ils présentent un faible risque de phototoxicité.

Évitez de vous exposer le soir ou la nuit à la lumière bleue des écrans (smartphone, tablette, ordinateur), un conseil à diffuser plus particulièrement auprès des plus jeunes.

– Pour les entreprises automobiles, réduire l’intensité lumineuse des phares des véhicules, pour que les conducteurs ne soient plus éblouis lorsqu’ils se croisent… tout en garantissant la sécurité routière de tous.

• Verres anti-lumière bleue et filtres jaunes pour smartphone sont-ils efficaces ?

Verres traités, lunettes de protection, écrans spécifiques… Pour l’Anses, leur efficacité contre les effets néfastes de la lumière bleue reste « très variable »et leur efficacité pour la préservation des rythmes circadiens est encore à démontrer.

Publié le Laisser un commentaire

La luminothérapie pour lutter contre le « Blues » hivernal

Commencez votre cure de luminothérapie dès maintenant !

Début octobre, pensez à la luminothérapie Dans le ciel, la lumière diminue. Les jours d’ensoleillement raccourcissent. Votre moral peut-être impacté …

Manque de motivation, grande fatigue en particulier dans l’après-midi, et des envies de fringales sont des signes.  Ne vous laissez pas emporter par une dépression déclanchée par la baisse de la luminosité.

Nous perdons environ 48000 lux par jour durant les mois d’automne et d’hiver, et voir plus lorsque l’on travaille enfermé. Cela a un impact sur notre horloge hormonale, notre corps et notre esprit.

Faites attention à ces symptômes sur les périodes d’octobre à mars,  si vous les ressentez, n’hésitez plus la luminothérapie est efficace pour vous apporter ce dont votre corps et votre esprit réclament.

Commencez des séances de luminothérapie dès que la lumière décline.

Adaptez votre horloge interne avant le changement d’heure prévue le dimanche 16 octobre. En BRETAGNE, la météo grisâtre s’installe, pensez à profiter aussi des journées ensoleillées dès que vous le pouvez. Votre corps et votre esprit ne pourront que vous en remercier.

Les pays scandinaves utilsent depuis longtemps la luminothérapie  pour pallier au manque de lumière. Il n’est pas nécessaire d’attendre décembre pour se décider, dès que le ciel se couvre, prenez les bonnes habitudes, vous n’en serez que plus performant.

Soyez régulier dans votre approche, une séance par semaine de Sensora® peusuffir. Le Sensora® est une méthode de Luminothérapie complète avec la modulation de lumière colorée. Les séances de Sensora vont permettre de réguler votre horloge biologique et hormonale située au niveau des yeux. Le système Sensora® est adapté à toutes et tous de tous âges. Nous pouvons accueillir les bébés, les enfants, adolescents, adultes, seniors. Une séance enveloppante et harmonieuse à faire et qui ne vous demande aucun effort.

Vivez une expérience unique dans le domaine de la luminothérapie :

Profitez de notre offre exclusive du mois d’octobre

 160 € : 4 séances de Sensora® à faire dans le mois après l’achat du forfait, offre valable jusqu’au 31 octobre

SevySo Rennes Luminothérapie Sensora®
Publié le Laisser un commentaire

Le Vital Dome®, ses bienfaits sur les muscles

Muscles endoloris ou contracturés?
Muscles déconditionnés ou surentraînés?
Muscles ou articulations enflammés?

L’infrathérapie peut vous soulager!

La santé des muscles et des articulations est une priorité pour se maintenir en bonne santé .

Bienfaits du Vital Dome®

Maintenir ou retrouver une musculature forte et souple demande efforts et constance.

Effectuer des séances de Vital Dome® peut donner le petit coup de pouce dont certains ont besoin pour démarrer en douceur un programme de mise en forme.

Courbatures et douleurs articulaires s’atténuent rapidement.

Cela  encourage la personne à maintenir son programme d’exercices pour tirer le maximum de bénéfices d’une vie physiquement active. N’oubliez pas que le corps est conçu pour bouger.

Répare les tissus.

L’infrathérapie peut également pallier les effets stressants sur les muscles et les articulations d’un travail physiquement exigeant, ou l’équivalent chez les athlètes de haut niveau. Car les activités intenses ou répétitives provoquent des microlésions au niveau des fibres musculaires, sur lesquelles l’infrathérapie agit pour en accélérer la guérison et diminuer l’inflammation.

Effets relaxants.

S’envelopper d’une chaleur douce pendant 45 minutes et prendre le temps pour soi, à soi.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publié le Laisser un commentaire

Les prévisions affectives

Il faut être à l’affût de ses émotions dans le cadre d’un projet. Souvent à sa finalisation nous ne percevons pas la joie tant attendue.

Dans le cadre du travail, pendant l’élaboration d’un projet, on peut être pris d’une grande motivation remplie d’énergie pour l’accomplir . Souvent au détriment de sa vie personnelle, on pense au projet  continuellement. Dès  l’accomplissement du projet, nos émotions sont différentes,  et font places à  la déception, à l’épuisement professionnel…

Comment prédire ? Comment savoir ce que l’on va ressentir dans le futur ?

L’exemple d’un match de foot, où supporters , joueurs vivent cet instant pleins d’espoirs . Et  le résultat tombe,   désillusion pour certains, et euphorie pour les autres. La simplicité de la vie, veut que l’on vive les instants présents sans enchérir ceux à venir.

Nous surestimons nos émotions prédites , elles ont  un impact sur les émotions réelles, évitons la contamination mentale d’espérer  : d’être super heureux.

Nous ne devons pas stimuler nos prévisions affectives par nos ressentis du moment. Nous sommes dans l’erreur d’estimation. Vers l’âge de 60 ans par le recul de la vie, nous le savons et le comprenons.

Nos prévisions affectives doivent avoir peu d’importance dans nos prises de décisions, et laissons notre intuition sereine. Pour améliorer nos prévisions affectives, essayons de nous rappeler au moins de 3 évènements similaires plutôt typiques que atypiques. Avoir une pensée plus globale, plus holistique, par exemple se poser la question « qu’allons nous faire sur la journée et pas seulement attendre un résultat « .

Les populations asiatiques par leur éducation n’inspirent pas à l’espoir d’émotions fortes dans leur avenir, ils se laissent porter par le temps.

Les prévisions affectives ternissent nos relations amoureuses, modèlent nos décisions. Nous, placent aussi dans la procrastination à remettre au lendemain par exemple un rendez vous de santé de peur d’avoir un verdict.

Publié le Laisser un commentaire

Une idée cadeau pour une naissance

Vous recherchez une idée cadeau originale pour une naissance ?

Le Centre SevySo propose des cartes cadeaux naissances pour les parents  et bébé : leur offrir un instant de relaxation inoubliable dans les premiers instants de vie. Les séances peuvent être effectuées aux deux premières semaines de bébé .

Le système Sensora® est une approche naturelle et équilibrante.

Unique en BRETAGNE