Infrathérapie, Bien Être

Les études cliniques du VITAL Dôme ont démontré ses vertus thérapeutiques sur l’amélioration de la fermeté de la peau.

Les effets du VITAL DÔME sont prouvés cliniquement par un laboratoire international indépendant.

Le système Sensora, unique en Bretagne

Le Centre SevySo est le 5ème établissement à accueillir le Sensora.

Cette thérapie intégrative, on pourrait en parler des heures, aucun mot n’égalera le ressenti corporel pendant et après la séance. Système multi sensoriel, le Sensora aide à intégrer, à s’approprier vos accompagnements (coaching, yoga, suivi psychologique, psychiatrique, hypnose ..)

Le Sensora ne demande aucun effort, c’est un bain de lumière, inondé de musique et enveloppé de vibrations.

Besoin de lumière, d’équilibre , de faire une pause..
Séance Découverte du Système #sensora, un test couleur suivi d’une séance pour une durée d’une heure.
Prix 40€
L’essentiel c’est vous, réserver sur notre site
https://www.rdv360.com/sevyso

L’infrathérapie VITAL Dôme

Dans le VITAL Dôme, le corps est réchauffé directement par la chaleur du rayonnement sans augmenter la température ambiante. Les infrarouges longs traversent la peau jusqu’à 4 cm de profondeur, le réchauffement se produit au cœur du tissu musculaire provoquant ainsi une sudation importante identique à celle générée lors d’un effort physique soutenu.

Favorise la régénération des cellules,

Cette sudation permet d’évacuer les toxines et de brûler un nombre important de calories sans effort.

Les effets sur la santé de ce puissant outil de détoxification du corps dépassent largement le simple soulagement du stress, de fatigue et des douleurs chroniques.

Cette technologie représente une véritable révolution pour la détoxification du corps humain quotidiennement agressé par des milliers d’agents polluants.

La température se maintient entre 37°C et 80°C, contrairement aux saunas conventionnels à vapeur dont les pointes de chaleur peuvent atteindre les 110°C. Idéal pour les personnes qui supportent mal la chaleur, le sauna infrarouge thérapeutique ne présente aucun des inconvénients et des contre-indications des saunas traditionnels.

« L’élévation de la température corporelle est la clé pour restaurer la santé »

Dr Marcio Bontempo


Les toxines

Les toxines sont des substances présentes dans les aliments, l’eau, l’air et le sol.

La résonance induite par une exposition au rayonnement infrarouge long d’une longueur d’onde de l’ordre de 10 micromètres, va mettre les molécules d’eau contenant les toxines en vibration . Cette vibration réduit les liaisons ioniques des atomes qui tiennent ensemble les molécules d’eau. Comme la position des molécules d’eau se transforme, les gaz encapsulés et d’autres matériaux toxiques sont libérés.

Les toxines qui ne peuvent être éliminées immédiatement par le corps sont encapsulées par un mélange d’eau et de graisse. La circulation du sang et de l’énergie cellulaire deviennent altérées là où ces toxines s’accumulent. En effet, les toxines peuvent être responsables de la mauvaise élimination des graisses et de leur stockage, entraînant l’apparition de la cellulite, notamment la cellulite adipeuse (intoxication du tissu adipeux créant la peau d’orange)

Luminothérapie, chromothérapie antique

Extrait du livre  » Le Pouvoir de la Lumière  » À l’aube d’une nouvelle médecine  » d’ Anadi Martel

L’Inde possède une tradition de chromothérapie riche et ancienne, qui remonte à au moins 1500 av.J.-C. comme en témoigne l’Atharva-Véda qui détaille le pouvoir guérissant des rayons colorés du Soleil. Le système médical très sophistiqué de l’ayurvéda considère la couleur comme un élément clé de son arsenal thérapeutique, au même titre que l’alimentation et la pharmacopée, et l’applique tant sur la peau qu’à travers le système visuel.

Dans son Canon de la médecine complété en 1025, le grand médecin arabe Ibn Sînâ (Avicenne) accorde une importance vitale aux couleurs, tant du point de vue du diagnostic que du traitement. Il mentionne par exemple que le rouge stimule la circulation du sang, le bleu refroidit, et que le jaune réduit l’inflammation et la douleur musculaire.

Mon collègue Karl Ryberg souligne, dans Living Opticks, son traité d’histoire de la luminothérapie, qu’Avicenne bénéficiait de l’expertise inégalée des verriers du monde arabe, qui étaient parvenus à créer des panneaux de verre teinté d’une pureté chromatique et d’une translucidité sans précédent, bien supérieurs aux verres plus ou moins opaques que fabriquaient auparavant les Égyptiens ou les Babyloniens. Il avait notamment mis au point une alcôve de traitement permettant de baigner ses patients de rayons solaires filtrés par de tels panneaux de verre aux nouvelles teintes cristallines.

Ce perfectionnement du verre teinté est significatif, car il décuple le potentiel d’application de la lumière colorée. Les Vénitiens, dont l’empire commercial détenait le monopole de cette technologie importée de l’Orient, gardaient jalousement son secret. Les artisans de Murano, encore aujourd’hui le siège de la fabrication du verre à Venise, étaient tenus au silence à propos de leur technique, sous peine de mort. Inévitablement, le secret finit par essaimer et dès le XIIème siècle des vitraux aux couleurs de plus en plus chatoyantes font leur apparition dans les églises et cathédrales de l’Europe.

La pureté incomparable de leur lumière est nécessairement d’origine céleste et ils deviennent un élément essentiel des grandes cathédrales gothiques, menant à des chefs-d’oeuvres grandioses comme les rosaces de Chartres ou de Notre-Dame de Paris. On raconte que l’on amenait les gens souffrant de maux physiques ou mentaux sous leurs rayons guérisseurs, source de paix et d’harmonie, pour apporter un soulagement sans pareil.

Le pouvoir de la lumière Anadi Martel

La transmission de chaleur

D’une manière générale, la chaleur se transmet de trois manières :

  • Par conduction (contact direct)
  • Par convection (par exemple de l’air chaud)
  • Par rayonnement (rayonnement électromagnétique)